Les différents types de contrats de travail

Contrats de travail dans le secteur privé et public

Contrats de travail dans le secteur privé et publicBusiness image created by Katemangostar – Freepik.com

Il existe différents types de contrats de travail sur le marché de l’emploi public au Maroc et ces derniers sont généralement adaptés et proposés en fonction des besoins de l’entreprise ou des missions qui seront confiées. Chacun à ses spécificités et réponds à des enjeux précis.

Qu’est-ce qu’un contrat de travail :

Un contrat de travail est un contrat qui permet de lier juridiquement un employeur à son employé. Ce dernier met à disposition de son employeur son activité professionnelle. En contrepartie l’employeur lui verse un salaire.

Un contrat peut détailler les tâches et missions de l’employé ainsi que certaines clauses qu’il se doit de respecter. Parmi ces clauses il y a :

– La clause d’exclusivité, qui oblige l’employé à être loyal à son employeur pendant la durée de son contrat de travail.

– Puis, la clause de confidentialité, qui oblige l’employé à ne divulguer aucune information sensible en rapport avec l’entreprise.

– La clause de non concurrence, qui oblige l’employé à ne pas travailler dans le même domaine pendant une période donnée après la rupture de son contrat.

– Ou encore la clause d’invention, qui atteste que toute création de l’employé pendant la période du contrat est propriété de l’entreprise.

Lorsque vous répondez à une annonce d’emploi au Maroc vous pourrez donc tomber sur différents types de contrats.

Voici les différents contrats de travail qui existent au Maroc :

1. Les contrats à durée indéterminée ou CDI

Ce type de contrat est à durée indéterminée et donc se conclut avec le consentement des deux parties. Le contenu du contrat peut détailler les points essentiels et tâches que doit accomplir l’employé.

2. Les contrats à durée déterminée CDD

Au contraire du premier, celui-ci à une durée déterminée de validité. Un CDD est généralement accordé à un nouvel employé pour des travaux urgents ou un emploi saisonnier, ou encore un remplacement. Un CDD peut être renouvelé ou transformé en en CDI.

3. Les contrats à temps partiel

Un contrat de travail à temps partiel est un contrat utilisé lorsqu’il n’est pas nécessaire pour l’employé de travailler dans les locaux plus de de 44 heures par semaine. Un travailleur à temps partiel bénéficie des mêmes bénéfices et droits qu’un salarié à temps plein.

4. Les contrats d’apprentissage

Ce type de contrat permet à un jeune de plus de 15 ans de suivre une formation professionnelle.

5. Les contrats de stage formation-insertion professionnelle

Ce type de contrat permet d’aider de jeunes diplômés universitaires de suivre une formation qui leur permettra de disposer d’une expérience du monde du travail. Ce contrat ne fait pas du patron un employeur mais lui permet de profiter des services de ses salariés.

6. Les contrats temporaires – Intérim

Les contrats d’intérim sont des contrats souvent très courts qui servent à combler une urgence dans une entreprise. L’avantage de l’intérim est qu’il vous permet de développer une grande polyvalence. Le contrat temporaire se doit de comporter certaines informations pour être valable comme : le motif justifiant le recours d’un intérimaire, la durée de la mission…

De nombreuses annonces d’emploi au Maroc recherchent des intérimaires car c’est un type de contrat qui est très pratique pour les employeurs.

7. La période d’essai

Légère exception car ce n’est pas un contrat de travail à proprement parler, mais la période d’essai peut se retrouver dans tous les autres contrats.

La période d’essai est une période durant laquelle chacune des parties peut rompre le contrat de travail sans préavis ni indemnité.

Voilà les différents types de contrats qui existent au Maroc et qui font partie intégrante du processus de recrutement dans le marché de l’emploi public au Maroc.

Lire Au suivant !

Comment travailler dans les centre d'appel au maroc

Leave a Reply

Your email address will not be published.